Que si l'enfant est empoisonn une plante toxique

Avec l'arrivée du printemps sur les terrains de jeux de la vie commence à bouillonner. Les tout-petits avec les omoplates et ведерками solidement occupé bac à sable, et les mamans et les mamies confortables bancs. La peine d'un adulte à un moment de distraction, comme un p'tit déjà tire dans la bouche rouge ягодку, qui, après examen approfondi, il s'avère toxique, le fruit de la lys. La situation, quand l'enfant s'est empoisonn une plante toxique, se produit le plus souvent pendant les mois chauds de l'année. Les parents doivent tout savoir sur les symptômes dangereux d'intoxication et de la première aide qu'ils peuvent offrir à son enfant.

Quelles plantes peuvent provoquer chez l'enfant un empoisonnement

Pour créer une intoxication facultatif de la plante doit pénétrer à l'intérieur du corps de l'enfant. Certains arbustes ont sur les tiges de nombreuses pointes, contenant des substances toxiques. Se frayant un chemin à travers ces broussailles, un enfant reçoit une multitude de petits dommages de la peau qui pénètrent les toxines dangereuses.

Passion de l'élevage de plantes d'intérieur peut aussi être la cause de l'intoxication de l'enfant. Résille des feuilles ou des fleurs aux couleurs vives peuvent attirer l'attention de l'enfant, et il veut goûter préféré la partie диффенбахии ou de lauriers-roses.

Certains parents doutent de l'efficacité des produits pharmaceutiques pour soigner les petits enfants à base de plantes. Il convient de rappeler que les experts recommandent vivement de ne pas utiliser les plantes médicinales dans le traitement d'un enfant jusqu'à 12 ans. Par exemple, l'herbe chélidoine est extrêmement toxique et si mal choisi dosage provoquera une forte intoxication chez l'enfant.

Les médecins, оказывавшие les premiers soins en cas d'intoxication, compilé une liste de plantes toxiques, qui aiment se régaler les enfants le plus souvent:

  • Digitale. Les fleurs parfumées de luxe-les cloches de jardin de plantes sont utilisés dans le traitement de l'insuffisance cardiaque chez l'enfant et peuvent provoquer un arrêt de la respiration.
  • Belladonna. Violet-baie noire est extrêmement attrayant pour l'enfant. L'atropine, contenue en elle, d'abord provoque l'excitation nerveuse, puis les délires et les hallucinations.
  • Цикута. Façonnés les feuilles avec les petites fleurs semblables à l'ordinaire le persil. Plante vénéneuse provoque des convulsions, perte de conscience et le cœur.

Les symptômes de l'empoisonnement chez les enfants se manifestent beaucoup plus difficile que chez l'adulte. Chez eux plus active le métabolisme, donc le poison pénètre rapidement dans la circulation sanguine et se répand dans tout le corps. Les artères et les veines ont une grande perméabilité, ce qui contribue également à la diffusion de la toxine dangereuse.

Solaire clairières rencontre дикорастущий mack. L'enfant peut-être intéressé de velours boîtes avec le blanc laiteux de contenu. Ces fruits lors de l'ingestion du tractus gastro-intestinal provoquent тяжелейшую la drogue enivrante.

Comment comprendre que l'enfant empoisonn une plante toxique

La diversité du monde végétal offre un grand nombre de symptômes. Chaque toxine provoque individuels des signes d'intoxication. Contrairement à une intoxication alimentaire, des nausées, des vomissements ou de la diarrhée n'est pas toujours observées chez un petit enfant. Parfois, ils se produisent à la fin du processus – ainsi donc, le corps tente de se débarrasser de la substance toxique.

Sur l'empoisonnement des fruits, des fleurs et des plantes indiquent les dangereux symptômes:

  1. L'hypertension arterielle.
  2. Augmentation ou le ralentissement du pouls.
  3. La confusion et perte de conscience.
  4. Crampes dans les membres supérieurs et inférieurs.
  5. De la somnolence, de la léthargie, l'apathie.
  6. La coordination des mouvements cassés.

Sur le front du bébé joue sueur, on observe l'augmentation de la transpiration, et la peau pâle et frais au toucher. En cas d'intoxication particulièrement dangereuses des plantes toxiques (digitale) de la peau acquiert une cyanose de la teinte, lors de la tentative de faire une respiration dans le sternum se font entendre distinctement les râles.

Si la toxine est rentré dans l'organisme par les muqueuses ou la peau, à l'endroit de contact des traces d'irritation. Cela peut être des petits boutons, des taches rouges, des cloques avec un liquide contenu. Ces éruptions de l'enfant est habituellement se gratte, ce qui conduit à un nouveau cycle de l'intoxication.

Extrêmement dangereux symptôme sont des hallucinations, accompagnée de délire et les pupilles dilatées. L'enfant se comporte de façon agressive, il est difficile de les calmer et de les ranger. Ce genre de trouble du système nerveux indique directement sur l'empoisonnement d'une plante toxique.

Premiers secours en cas d'intoxication à l'enfant une plante toxique

En appelant une ambulance, vous devez demander au gestionnaire de relier la commune toxicologiques centre. Spécialiste расспросит sur les symptômes d'empoisonnement et d'indiquer quelles mesures peuvent prendre les parents avant l'arrivée du médecin. Pour ralentir la propagation de la toxine dans le corps, il faut commode de jeter le bébé, lui parler, le rassurer.

Si l'enfant n'a pas vomi, il faut provoquer le vomissement vous-même. Dans un litre d'eau bouillie dissoudre quelques cristaux de permanganate de potassium rose pâle. L'abreuver d'enfant, puis d'appuyer sur le черенком soupe sur la base de la langue.

Pour que le bébé n'est pas étouffé рвотными les masses dans un état d'inconscience, il faut le mettre sur le côté et constamment nettoyer la cavité buccale de mucus.

Besoin de questionner l'enfant qu'il a mangé sur la promenade, et examiner la peau des rayures ou des éruptions cutanées. Lors de la détectionles dommages il faut les rincer sous un jet d'eau tiède. Si il y a des petits saignements, il faut traiter par tous les désinfectants pour les médicaments.

Que peut-on faire d'autre:

  • après la cessation des vomissements, vous devez donner à votre bébé des adsorbants selon les instructions ci-jointes (charbon actif);
  • le lait ne peut donner à déterminer le type de toxine! Sinon, l'absorption du poison va s'accélérer;
  • en cas de convulsions ou d'hallucinations, il convient de limiter l'enfant en mouvement, fermement pressé à lui – même- sinon, les petits enfants peuvent se nuire;
  • si l'enfant a perdu la conscience, il faut prendre à la rencontre de l'ambulance.

Plus vite des mesures seront prises pour éliminer les symptômes, moins le poison de plantes vitamine c est absorbée par la muqueuse de l'estomac. Et avec l'enfant, vous devez tenir une conversation sur les couleurs et les herbes, et sur le danger qu'ils représentent pour la vie de l'homme.