Que nourrir un bébé après des vomissements et de la diarrhée – régime pour les enfants

Que nourrir un bébé après des vomissements et de la diarrhée? Cette question est soulevée par les parents, comme les intoxications alimentaires se produisent régulièrement avec tous les. Aucun d'eux n'est pas protégé à 100%. Même en cuisinant vous-même de la nourriture, vous ne pouvez pas être sûr de la qualité des produits et que le bébé ne mange quelque chose à la maternelle ou à l'école, et oui, même avec des mains sales. Dans cet article, nous vous avons dit que l'on peut avoir après des vomissements de l'enfant, quand il faut commencer à manger les aliments que vous pouvez manger, et à partir de quels doivent s'absenter.

Causes des vomissements et de la diarrhée

Les vomissements et la diarrhée – les symptômes sont fréquents chez les enfants de différents groupes d'âge. Ils peuvent être des signes fonctionnels de la défaillance de l'organisme, inflammatoire ou infectieuse de processus, d'intoxication ou d'empoisonnement.

Un épisode de la nausée, des vomissements ou de la diarrhée, résultant de l'enfant, nécessite une attention de la part des parents. Vous devez surveiller l'état de l'enfant, essayer de ne pas passer à d'autres symptômes.

Voici les principales raisons qui peuvent provoquer des diarrhées et des vomissements chez les enfants d'âge différent:

  • L'intoxication alimentaire. Elle peut se développer en raison de la consommation d'aliments périmés et de mauvaise qualité des produits alimentaires, à cause de l'inobservation d'un enfant les bases de l'hygiène personnelle. L'intoxication se manifeste par des nausées, des vomissements, de la diarrhée, à l'intensification de la formation de gaz dans l'intestin, de la douleur abdominale. Cette condition peut se produire sans la température.
  • L'infection intestinale (salmonellose, la dysenterie, le rotavirus, etc.). Ces maladies sont appelées des agents pathogènes susceptibles de se trouver même dans les aliments frais. Par exemple, une source de salmonellose sont des œufs, des produits laitiers ou des produits de viande. L'infection intestinale se manifeste abondante de liquide, de la diarrhée, qui peuvent être des stries de sang, de mucus, la nausée, la douleur abdominale et de la fièvre. En l'absence de traitement se développe la déshydratation sévère.
  • Ацетонемический le syndrome de la situation dans laquelle dans le sang augmente le niveau de кетоновых tél. Cette maladie se développe chez les enfants jusqu'à 7 ans. Le symptôme caractéristique est l'odeur d'acétone de la bouche du bébé et de son urine.
  • La surchauffe de l'enfant, de la chaleur ou de coup de soleil. Cet état peut se manifester par des vomissements, tachycardie, vous pouvez recevoir les chaînes de la diarrhée. Les enfants jusqu'à 6 ans sont plus sensibles à l'influence du soleil et de la chaleur. En raison de la transpiration, ils ont développé un électrolyte et d'échec observé rapide perte de liquide.
  • Les maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal (pancréatite, gastrite, cholécystite). Ces pathologies étaient auparavant considérés comme plus «adultes». Mais au cours des 10-20 dernières années de leur catégorie d'âge catégories a radicalement changé. Produits de mauvaise qualité de l'alimentation, de l'environnement, des produits chimiques «ont permis de rajeunir» ces maladies. Par exemple, il ya des cas de gastrite chronique chez l'enfant de moins de 4 ans ou une pancréatite en 2 ans.
  • Les intolérances de tous les produits alimentaires, les allergies alimentaires. Par exemple, le système digestif de bébé peut ne pas digérer les produits laitiers ou du gluten. Le plus souvent, ces caractéristiques individuelles sont détectables chez l'enfant à un âge précoce, et les parents, sachant que eux, soigneusement composent le régime alimentaire.

L'enfant peut les arracher de la sensation de dégoût à quelque chose ou au cours de pleurer, nerveuse des expériences. Les enfants jusqu'à 5 ans souvent déchirent sur fond de haute température lorsque le SRAS et la grippe. Il est nécessaire de suivre l'état de son enfant, d'essayer de comprendre la cause des symptômes rencontrés chez lui.

Les règles de base de l'alimentation en cas de diarrhée et de vomissements

Le régime après des vomissements chez l'enfant n'est pas nécessaire si ce symptôme est apparu à cause de la répugnance, de pleurs ou le SRAS. Dans tous les autres cas, il est nécessaire de composer un menu enfant après des vomissements et de surveiller son alimentation.

Nourrir le bébé lorsque les vomissements et la diarrhée, selon les protocoles de l'OMS, on peut commencer dès le premier jour de la maladie. Les scientifiques ont prouvé que la faim n'est pas propice à une récupération rapide. Cependant, manger, en cas de nausées et de l'absence d'appétit n'est pas la peine. Ainsi, vous pouvez provoquer une recomposition nauséeux crise cardiaque.

Une liste détaillée des produits de l'alimentation et des règles de régime, vous devez convenir avec votre pédiatre. Le régime alimentaire lorsque les vomissements chez l'enfant, désigné par le médecin, a les caractéristiques individuelles et tient compte de la maladie et de l'état de l'enfant, son âge.

Ci-dessous, nous avons recueilli des recommandations générales qui peuvent guider, en pensant à la nourriture après des vomissements chez l'enfant:

  • Allaitez votre bébé souvent. Les pauses entre les repas ne doivent pas dépasser 3 heures. Si l'enfant est âgé de moins de 3 ans, le manger, il lui faut toutes les 2 heures. Donner de la nourriture il faut en petites portions. Seule la quantité de nourriture ne doit pas dépasser le volume de la came de l'enfant.
  • Tous les aliments et les boissons doivent être neutres (température ambiante) de la température. Le chaud, le froid peut irriter la muqueuse de l'estomac, provoquer des nausées, des maux d'estomac.
  • Tous les repas après des vomissements et de la diarrhée ne doit pas seulement être diététique et facile, mais aussi de répondre à des besoins énergétiques de l'organisme de l'enfant. L'enfant a besoin d'énergie pour la récupération.
  • Ne forcez pas votre enfant à manger, si le malade le premier jour de la maladie. Mais la faim prolongée de temps, ne doit pas. Le vomissement peut de la faim et des irritations gastriques parois avec de l'acide chlorhydrique.
  • La nourriture en vomissant est strictement contre-indiquée, allaiter votre bébé, vous pouvez commencer seulement après sa résiliation. Si elle vomit, commencer à donnerboire une cuillère d'eau. Il est préférable de le boire une gorgée toutes les 5 à 10 minutes. Ce mode d'arrosage aidera à démarrer le système digestif, ne permettra pas de renforcer la déshydratation.
  • Préparer un repas pour l'enfant le mieux dans un bain-marie. Vous pouvez également отваривать ou le ragoût. Tous les plats ne doivent pas être aigus ou très salés. Les épices, les condiments et les exhausteurs de goût sont interdits.

Ce que l'on est lorsque les vomissements et la diarrhée

L'alimentation dans le premier jour de la maladie est très limité. Nourrir le bébé en cas d'intoxication , vous pouvez seulement рисовым décoction sec du pain blanc ou галетным simple de biscuits. Vous pouvez également manger de la bouillie, soudé à la muqueuse de la consistance.

Lors d'une gastrite aiguë, pancréatite aiguë ou une infection intestinale à manger, vous pouvez commencer seulement après l'autorisation du médecin.

Dès le deuxième jour, la liste autorisée de produits et de plats se développe considérablement. Il comprend:

  • Faible teneur en gras du bouillon de poulet, préparé à partir d'un filet de la partie. Vous pouvez ajouter un peu de carottes, sel.
  • Bouillir de la viande maigre de poulet, de dinde ou lapin.
  • Cuits dans un four ou un four à micro-ondes pommes.
  • Des biscottes le pain blanc.
  • Галетное des biscuits.
  • Pommes de terre, carottes, betteraves, courgettes.
  • Les bananes.
  • Faible en gras variétés de fromage, de fromage et des produits laitiers.
  • De sarrasin, d'avoine, de riz de la bouillie.
  • Se compose d'œufs durs, de la vapeur d'œufs brouillés.

Dans les plats cuisinés, vous pouvez ajouter une petite quantité de légumes végétale, l'huile raffinée. Du beurre, de la margarine, la mayonnaise il faut renoncer à la période de l'alimentation.

En dehors de la nourriture, une attention particulière devrait être accordée à выпаиванию de l'enfant. Le liquide est nécessaire pour réduire le интоксикационного du syndrome et pour la normalisation de l'équilibre hydro-électrolytique.

Après des vomissements et de la diarrhée donnez à boire à votre bébé une simple cuillère d'eau. Vous pouvez ensuite lui boire de l'eau minérale alcaline, par exemple «Borjomi», le noir du thé sucré, compote.

Que faut-il

Un grand nombre de produits auxquels l'enfant s'est habitué, sont interdits pendant le régime alimentaire des nausées et des vomissements. Nous avons essayé de rassembler le plus large de leur liste:

  • Le lait (à l'exception de l'allaitement), est interdite de l'aliment lors de la violation du tube digestif. Commencer à boire du lait à seulement 2 semaines.
  • Gras de la viande et du poisson, ainsi que des bouillons, soudés à leur base.
  • Le chocolat, les pâtisseries, le pain frais.
  • Tout de la charcuterie, des pâtes à tartiner.
  • Abats.
  • Caddies de produits semi-finis.
  • Les boissons gazeuses, le café, le cacao.
  • Jus de fruits (à l'étalage et des jus de fruits).
  • Une variété de sauces, de la pâte de tomate.
  • Le chou, l'ail, l'oignon.
  • Agrumes et de fruits exotiques.
  • Gras fromage et de produits laitiers.
  • Rôtie, gras, fumé, épicé.

Comment choisir et acheter des produits pour bébé

La nourriture de l'enfant doit être en premier lieu sûr. Affaibli le corps de l'enfant est très sensible à toutes les toxines, d'agents de conservation, et de produits de mauvaise qualité peuvent causer une exacerbation de la maladie ou de la réutilisation de l'intoxication alimentaire.

Voici les conseils sur le choix des produits:

  • Achetez tous les produits officiels seulement les points de vente (magasins, marchés). Les catastrophes naturelles, les souks – des endroits dangereux, là est la marchandise n'est pas vérifié et n'est contrôlé par personne.
  • Avant d'acheter n'importe quel produit, vérifiez sa date de fabrication. En achetant de la viande ou du poisson, n'hésitez pas à son renifler.
  • Ne pas acheter des plats préparés pour bébé dans la cuisine ou les restaurants. Seulement vous-même et de préparer le repas, vous pouvez les donner à l'enfant, de ne pas douter de la qualité des produits et la propreté des mains qui préparent un plat.
  • Essayez d'éviter les aliments congelés et les produits semi-finis. En eux il n'y avait rien d'utile. Par exemple, la viande lors de la congélation devient inutile de, de son les protéines de structure sont détruits et ne peuvent pas fournir au corps les acides aminés.

Des nausées, de la diarrhée et de vomissements, ce sont des symptômes, et qu'il faut toujours faire attention. L'alimentation diététique est une composante nécessaire dans le traitement des maladies de l'appareil digestif, qui peut se manifester de cette symptomatologie. N'essayez pas d'automédication, consultez votre médecin à ce sujet autorisés et interdits de produits pour votre enfant. Un peu les repas sont servis dans les premiers jours, après le début de la maladie. Toute la nourriture que vous donnez à votre enfant, doit répondre de son énergie journalière de besoins et d'être sûr de son corps.