Comment afficher la narcose de l'organisme après l'opération

Beaucoup de gens ont peur d'une intervention chirurgicale c'est à cause des médicaments utilisés pour l'introduction d'un patient dans un état de narcose. Au cours des dernières dizaines d'années d'anesthésiologie très avancé dans son développement. Anesthésiques médicaments chaque année deviennent de plus en plus sûrs. Toutefois , chaque entrée de l'homme dans un état d'anesthésie générale d'un impact négatif sur sa santé. Les conséquences peuvent être isolées et ne sont pas immédiatement visibles. Dans cet article, nous avons examiné comment afficher la narcose de l'organisme après l'opération, la façon de vous protéger contre les effets négatifs et de récupérer rapidement après l'intervention.

Qu'est-ce que la narcose, comme il agit sur l'organisme humain

Comment fonctionne le partage de la narcose à l'homme, pourquoi les patients ne se sentent pas la douleur pendant l'opération? L'état de l'anesthésie est artificiellement provoqué un profond sommeil médicamenteux, dans laquelle une personne perd toute sensibilité. Lorsque cela se produit la relaxation complète des muscles. Cela permet au chirurgien d'effectuer une opération, une offre complète immobilité du patient.

Une anesthésie générale peut être effectuée uniquement dans complets et équipés d'exploitation. Entrer l'homme dans cet état peut seulement qualifié de l'anesthésiste. Il est présent pendant toute l'opération, surveille les signes vitaux, pendant que le chirurgien passe directement de l'intervention rapide.

Le temps de sortie de la narcose après l'opération est également contrôlée anesthésiste. Le plus souvent l'éveil arrive dans les premiers 10 à 20 minutes après la fin de l'intervention rapide.

Ne confondez pas une anesthésie générale avec une anesthésie locale. Lors de la dernière est uniquement locale analgésie une certaine partie du corps. Lors de cette opération, la personne est en pleine conscience. L'anesthésie locale est indiqué dans les minimalement invasives et courtes interventions chirurgicales.

Des médicaments pour l'introduction de l'homme dans l'état de l'anesthésie ont un impact sur le cortex cérébral. Ils désactivent temporairement, en conséquence de quoi les impulsions de douleur n'entrent pas dans le cerveau. Les scientifiques et les chercheurs ont encore jusqu'à la fin n'est pas étudié l'effet de l'anesthésie générale sur l'organisme humain. Quelques questions sur le mécanisme de son action jusqu'à aujourd'hui restent sans précision et une réponse définitive.

Il ya deux grands groupes de médicaments pour l'anesthésie générale:

  • Inhalateur. Lors de leur utilisation, anesthésique se produit en raison de l'inhalation de médicaments spéciaux relevant du gaz état. Les représentants de:
  1. le protoxyde d'azote;
  2. halothane;
  3. l'halothane;
  4. izoflyuran;
  5. sevoflurane;
  6. десфлюран.
  • Injectables. Ils sont administrés par voie intraveineuse. Leur dosage et la quantité est calculée à l'anesthésiste. Médicaments:
  1. fentanyl;
  2. la kétamine;
  3. la morphine;
  4. promedol;
  5. propofol;
  6. thiopental;
  7. relanium;
  8. diazépam;
  9. hydroxybutyrate de sodium.

Le plus souvent lors de la réalisation d'une intervention se déroule la combinaison de différents médicaments. Lors d'une courte opération peut-être l'utilisation d'un médicament.

Quelles peuvent être les conséquences négatives et les complications de l'anesthésie

Les médicaments pour l'anesthésie générale par certains patients gravement migrés. Le statut de cette profonde médicament de sommeil est un stress pour l'organisme, ainsi que l'opération elle-même.

Notez qu'il ne faut pas abandonner l'opération en raison de la peur de l'anesthésie générale. Grâce aux techniques modernes de l'anesthésiologie, les chirurgiens ont eu l'occasion de sauver des vies et de mener des complexes et de longue durée de l'opération. Le pourcentage de complications graves en raison de médicaments anesthésiques est minime.

Le plus souvent chez un patient développe des nausées et des vomissements après la narcose. Souvent, ces symptômes sont associés à l'irritation de la muqueuse inhalateur de médicaments, ainsi que l'action du suc gastrique sur la muqueuse. Les vomissements développe le plus souvent chez les enfants, ainsi que les patients ayant l'acidité du suc gastrique.

Des vomissements chez l'enfant après la chirurgie, le plus souvent n'est pas dangereux de la complication et le signe du développement d'une l'état pathologique. Mais juste au cas où vous devez immédiatement le signaler à votre médecin.

Dans de rares cas, une anesthésie générale peut entraîner des complications suivantes:

  • Un gonflement du cerveau.
  • Hypotension – réduire le niveau de la pression artérielle.
  • Arythmie – нарушенному le rythme cardiaque.
  • Les complications du système respiratoire. Il peut être hospitalire la pneumonie ou des dommages à la muqueuse en raison de l'intubation.
  • Une forte perturbation de la circulation sanguine cérébrale, un accident vasculaire cérébral. Cette complication est plus enclin personnes âgées, des personnes souffrant d'athérosclérose pathologie vasculaire.
  • La perturbation du fonctionnement des reins, insuffisance rénale.

Séparément de complications émettent des hallucinations après la narcose. Ils peuvent se développer chez les patients au cours des premiers jours. Elles sont causées par les médicaments, par exemple, des narcotiques analgésiques.

Chez certains patients, qui ont peur de l'anesthésie, de la perception qu'il est préférable de souffrir de la douleur lors de l'opération, que d'exposer votre corps à une forte charge médicamenteuse. Cette affirmation est erronée. Le sentimentla douleur à la fois plus dangereux de l'anesthésie. Le choc douloureux, bravant l'arrêt du coeur, de l'effondrement des vaisseaux peuvent se développer chez la personne ressent de la douleur.

L'accélération de l'excrétion de la narcose de l'organisme

Combien de narcose hors de l'organisme? Le temps dont les anesthésiques médicaments sont éliminés de l'organisme, dépend du nombre, du type et de l'état général du patient. Aussi la durée de ce temps, l'incidence et la durée du séjour de l'homme dans l'état de l'anesthésie, de la gravité de la transaction. Le plus souvent contemporaine de l'anesthésiologie, s'appliquent médicaments à courte durée d'action. Ils sont éliminés de l'organisme au cours des premiers jours. Cette période peut augmenter chez les patients âgés.

La récupération après une anesthésie générale est réalisée sous le contrôle du médecin anesthésiste-reanimatologa et du chirurgien traitant. Les premiers jours, le patient peut être dans une unité de soins intensifs.

Alors que dans l'hôpital, vous devez suivre toutes les recommandations de médecins et de ne pas essayer quelque vous-même d'accélérer l'excrétion des médicaments. Tout le traitement sera effectué par le personnel médical, de s'écarter de la thérapie prescrite dangereux. Aucun des remèdes ou des «conseils de voisins et d'amis» dans cette période ne devrait pas s'appliquer.

Lors de l'apparition de certains troubles et les symptômes de la signalez-les immédiatement un docteur. Même de prendre des médicaments, même des analgésiques ou des antiémétiques.

De manger et de boire dans la période postopératoire, après la permission de docteur. Le plus souvent au cours des premiers jours est affecté à la famine, et tous les corps le liquide est injecté à travers les gouttes.

Comment pouvez-vous aider le corps après la sortie de l'hôpital

Après reçoive son congé de l'hôpital, le médecin sera donnée de vous faire des recommandations. C'est peut-être le régime alimentaire, la consommation de mode, médicaments. Il convient de respecter toutes les nominations.

Lors du fonctionnement normal du rein malade est affecté à boire beaucoup de liquides, visant à l'élimination des résidus de médicaments anesthésiques. Dans la nuit de préférence boire de l'eau n'est pas inférieure à 30 ml pour 1 kg de poids.

Tous les médicaments utilisés pour l'introduction de l'homme dans la narcose, avoir un impact négatif sur le travail et le fonctionnement du foie. Pour son entretien, vous pouvez boivent de suite le cours de chardon-marie. Cette plante médicinale est vendu dans presque toutes les pharmacies. Mais avant sa réception il est conseillé de consulter un docteur.

Il n'existe pas de certains et peints de schémas, comment restaurer rapidement le corps après la narcose. Souvent, les médicaments et l'alimentation, désignés à l'hôpital, assez. La période de réadaptation ne comprend pas seulement l'excrétion des médicaments de l'organisme, mais la cicatrisation de plaie postopératoire, la récupération après l'intervention.

Une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie générale, est certainement une situation stressante pour le corps. L'excrétion d'eux-mêmes médicaments anesthésiques occupe une petite période de temps de la journée. Généralement, au cours de cette période, l'homme est une unité de soins intensifs, où il s'avère tout l'aide nécessaire. Pas d'automédication et ne pas essayer d'apporter des médicaments de l'organisme à l'aide des remèdes. Ils peuvent nuire à la santé, de prolonger la période de réadaptation.