Les effets de l'alcool sur le corps humain

Disent, de distinguer l'alcoolique de l'homme, qui ne possède pas encore la dépendance à l'alcool, de l'aider à la reconnaissance – si le candidat est reconnu qu'il y a un problème, donc tout n'est pas perdu. Et vice versa: la confiance, qu'il n'est pas alcoolique, mais simplement de la période est difficile, la femme est partie avec le travail va mal – la liste est infinie – permet un signe inquiétant. Pendant ce temps les effets de l'alcool sur le corps humain appris assez bien et ses effets dévastateurs sur le psychisme et la santé, ainsi que la dépendance ne fait aucun doute.

Les effets de l'alcool sur le cerveau

L'action toxique de l'alcool sur le corps humain a une vision globale – d'abord souffre le corps et la santé physique, puis apparaissent des problèmes de santé mentale et irréversibles des perturbations dans le fonctionnement des organes intérieurs, principalement du cerveau.

Pour imaginer l'ampleur de la défaite du cerveau après l'adoption même de petites quantités d'alcool, vous devez comprendre que, d'entrer dans les cellules du cerveau, l'alcool est irrémédiablement détruit. Les morts des cellules responsables de l'intelligence, viennent par le biais de la lymphe dans le sang, puis dans les reins et enlevés avec de l'urine, comme d'autres obsolète les déchets. C'est pourquoi une blague, que l'alcoolique se lave les cerveaux dans la cuvette des toilettes n'est pas une blague.

Pourquoi cela? Les substances toxiques contenues dans les boissons spiritueuses, qui donnent un effet de court terme de l'euphorie, tombent dans le cerveau le plus intense, de sorte que cet organe le plus irrigué par le sang, et par conséquent, le processus de l'accumulation de toxines dans le, il va plus vite. En effet, l'accumulation se produit plus rapidement que l'excrétion de substances toxiques.

Empoisonné par les cellules du cerveau perturbent le travail de terminaisons nerveuses qui ressemble à un одурманивание. Mais en fait, cet effet est le plus vif une conséquence du fait que les zones du cerveau en ce moment intense meurent.

En premier lieu de ce coup de souffrir les plus hautes fonctions de l'activité vitale du cerveau qui sont responsables de la moral, les propriétés de la mémoire, de la logique de l'entrepôt de la pensée, la capacité de la sévérité, c'est la dégradation affecte les centres du cerveau, qui font de la personnalité de l'homme.

Par conséquent, dans le monde scientifique sait qu' une centaine de grammes de vodka tue l'ordre de 8000 neurones qui assurent cette autorité nerveuses impulsions pour le processus de pensée. Ces lésions ne passent pas inaperçus – «cicatrices», apparaissant sur le site de la masse des dommages, entraînent le plissement et littéralement высушиванию du cerveau et, par conséquent, à une diminution de son volume et de la masse.

La dégradation de la personnalité, émergeant de cette exposition, est inévitable. Elle s'exprime dans la perte de l'adéquation, de la réduction de l'intelligence, de la détérioration de la mémoire, de l'attention, de l'intelligence. Le dépérissement des entiers lieux chargés de moral, entraîne la perte de la moralité, de dégradation, de perte de la honte et de la capacité à самокритичности. Dans cet état, la personne commence à produire de l'insuffisance, asociaux actes, qui, souvent, ne porte pas de rapport. Détérioré occipital du cerveau, qui est également affecté très rapidement, entraîne des perturbations de la démarche, une défaillance de la coordination et de la motricité en général. La défaite des vaisseaux sanguins du cerveau entraîne des changements dans la psyché, qui, avec le temps, commencent exprimé à progresser.

Les effets de l'alcool sur les vaisseaux sanguins et le cœur

Il est de ce point de vue, que d'une quantité modérée d'alcool a un effet bénéfique sur le cœur et les vaisseaux sanguins: il ya une diminution de la pression artérielle, la dilatation des vaisseaux, sort le stress. Mais c'est une fausse position. Les scientifiques authentiquement révélé que l'alcool est un produit toxique, poison, qui ne peuvent pas aider à la santé. Le mécanisme d'action de l'alcool est basé notamment sur l'inhibition de la santé, à travers ce qui s'avère très effet de l'ivresse.

De même, n'oublions pas la perfidie de cette boisson et de revalorisation de leurs propres capacités et les défenses de l'organisme contre l'accoutumance. Un pourcentage élevé de алкогользависимых de personnes se tourne exactement de ceux qui ont sous-estimé la capacité de l'alcool appeler physiologique et mentale, de dépendance, immédiatement перерастающее dans la dépendance.

En ce qui concerne la dilatation des vaisseaux, cet effet est le plus court laps de temps, après quoi ils ont considérablement réduit. Le résultat de ces changements sera la caractéristique d'un pigment rouge sur le visage, palpitations «vide», et, comme conséquence, l'usure de l'autorité. Selon les statistiques, le nombre de décès et de maladies chroniques dans le système cardio-vasculaire la plus fréquente parmi les abusent de l'alcool.

Mécanisme de l'effet de l'alcool sur les vaisseaux sanguins suivante. L'alcool est à partir de l'éthanol, qui a la propriété de pénétrer dans le sang à travers la paroi de l'estomac au bout de quelques minutes. L'effet de l'admission de cette substance dans l'organisme, accompagné d'une augmentation de la circulation sanguine et la dilatation des vaisseaux, ce qui conduit à la libre passage du sang. Cela conduit à une diminution de la pression. Toutefois, les ventricules ne sont pas toujours faire face avec la direction de la circulation sanguine, et puis le sang passe simplement à travers eux sans encombre. Couplé avec une diminution de la pression du sang ne vient pas jusqu'à les membres, qui à leur tour cessent de recevoir de l'oxygène et des éléments nutritifs.

Après une courte période d'expansion des vaisseaux fortement сузятся – ce qui est un véritable choc pour l'organisme. Cette contraction, qui accompagne toujours la распитию de boissons alcoolisées, en particulier si elle est régulièrementconduit à l'usure du système cardiovasculaire et de la détérioration de son fonctionnement. La violation de son travail conduit à la détérioration des processus métaboliques, comme les cellules cessent de bénéficier de la nutrition. Cette condition est particulièrement dangereux pour les personnes souffrant d'hypertension – pour eux, la symptomatologie sera encore plus prononcée.

Le résultat ordinaire de boire de l'alcool, même pour la bonne santé des vaisseaux sera continuel de la pression artérielle, un pouls rapide, renforcé le travail du cœur, qui fournit des vaisseaux excessive de la masse sanguine. L'usure du muscle cardiaque dans ces conditions, est inévitable, même produite lors de la prise d'alcool l'adrénaline augmente seulement un effet défavorable.

Suit un effet défavorable pour le cœur et les vaisseaux sanguins sert agglutination de globules rouges taurus) sous l'influence de l'alcool éthylique. Ils perdent leur coquille et partiellement détruites, ce qui conduit à l'obstruction des capillaires caillots rouges taurus. En compte systématique de l'adoption de l'alcool entraîne une hypoxie des cellules des tissus et encore plus de l'amincissement des capillaires, qui chez les buveurs de personnes et donc très fragiles. Et fragiles vaisseaux, à son tour, pousse enrobé, qui est aussi complique leur travail.

Comme un résultat, l'athérosclérose se développe, entraînant des crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux et les maladies coronariennes. Ainsi que de l'hypertension artérielle sur le fond chroniquement élevé de la pression artérielle.

Les effets de l'alcool sur le GIT

Une action d'alcool est également nuisible affecte l'estomac, à travers qui a absorbé la partie principale. Brûler la paroi de l'estomac et de l'oesophage, de l'alcool blesse ces organes, qui conduit à l'inflammation, fréquente les brûlures d'estomac et des maladies chroniques. L'action de la substance toxique, qui est tout l'alcool, perturbé la production d'acide gastrique, de l'acide chlorhydrique, des accidents se produisent dans la production d'enzymes et de bactéries bénéfiques. Avec le temps, l'atrophie des glandes qui produisent les enzymes nécessaires à la digestion normale. La digestion à cause de cela s'aggrave, ce qui, à son tour, conduit à l'échec dans le processus de l'hématopoïèse. Par conséquent, nous voyons que les méfaits de l'alcool au corps, a intégré.

Dans le pancréas n'est pas une enzyme de clivage de l'alcool, par conséquent, la personne dépendante souffre souvent de pancréatite chronique. Mais l'alcool n'est pas simplement ne pas se séparer de cet organe, et visiblement lui nuire, de colmatage des enzymes nécessaires à la digestion et en échec dans son travail, peut provoquer une inflammation et des maladies graves.

Dans l'ensemble, la consommation fréquente d'alcool de la part de GASTRO affecte le développement de la gastrite, les ulcères, et qui souffrent d'ivrognes et ceux, qui lui-même pour ceux qui n'associe pas. Le blocage des glandes sous l'effet de l'éthanol, qui produisent dans l'estomac de l'insuline, conduisant à des troubles métaboliques et peut provoquer un diabète. Le blocage des enzymes du pancréas, ainsi que des troubles dans l'œsophage et de modifier les propriétés de la salive, qui perd ses обеззараживающие propriétés sous l'effet de l'alcool, sont capables de conduire à un cancer.

Les effets de l'alcool sur la pièce d'un système

La disparition des cellules affecte детородной fonctions comme chez les femmes et chez les hommes. Chez les femmes les cellules endommagées ne sont pas restaurés, et ainsi de rester dans le système, ce qui représente un risque pour le fœtus. Dans le cas où оплодотворится c'est abîmée par l'alcool de la cellule, il y a un risque que l'enfant aura de graves troubles du développement et les maladies génétiques. Trouvera la cellule saine ou malade dans cette situation – une question de chance, et de tristes conséquences, personne n'est à l'abri.

Chez les hommes corps est conçu différemment, à sa fonction reproductrice peut être mis à jour. Pour éliminer complètement les effets de l'alcool sur la qualité du sperme devrait passer d'environ 3 à 6 mois. Pendant cette période, les spermatozoïdes sont entièrement mis à jour, et de s'endommager n'affectera pas la postérité, si dans cet intervalle, l'alcool n'est pas appliqué de nouveau.

Après la qualité des cellules germinales souffre et tout le système reproducteur. Bon fonctionnement des organes diminue, apparaît l'indifférence et opprimés de la libido.

L'influence de l'alcool conduit également à une mutation des hormones: sous l'action de la toxine ils «cassent», en commençant à développer correctement. Avec le temps, les femmes d'un excès de l'hormone mâle, la testostérone, et chez les hommes des femmes d'oestrogène. Cela conduit à un changement de l'apparence, de la nature, troubles du psychisme et c'est l'impuissance.

Comment réduire les effets de l'alcool sur l'organisme

Si d'éviter l'ingestion d'alcool n'a pas pu, et de perdre le contrôle ou de se sentir dépassé le lendemain, pas de désir, vous pouvez bénéficier des conseils de personnes qui ont leur propre expérience ont révélé des règles qui permettent de réduire les effets de l'alcool sur l'organisme:

  • on ne peut pas «baisser degré». Si vous commencez après la vodka de boire du vin ou de la bière, cela conduira à un rapide intoxication et, peut-être, une perte de conscience.
  • avant la réception de l'alcool devrait prendre le charbon actif à raison de 1 comprimé pour 10 kg de poids corporel. Le sorbant à absorber les toxines et réduire leur impact sur l'organisme.
  • de faire des pauses dans une fête, sortir à l'air frais, menait la conversation sur des sujets qui amènent à penser beaucoup, ces activent le fonctionnement du cerveau et d'autres organes qui permettra d'accélérer le métabolismeи ускоренному выведению токсинов.
  • не принимать газированные напитки, которые увеличивают всасывание алкоголя в кровь.
  • использовать закуску, которая также возьмет на себя часть токсинов.
  • пить много воды, чтобы быстрее вывести из организма спирт.
  • поберечь печень, не употребляя жирную пищу.

Отзывы любителей веселого застолья будут полезны только в том случае, когда человек знает свою меру и способен вовремя остановиться. В противном случае прием алкоголя опасен для жизни, и преуменьшать возможный вред от неконтролируемого приема нельзя.

Заключение

Пагубное влияние алкоголя на здоровье подтверждается многочисленными научными опытами, данными патологоанатомов и прочими документами, наглядно показывающими степень поражения органов от употребления этого продукта. Алкоголь разрушает мозг, сердце, кровеносную систему, пищевод, невосполнимо страдают органы, очищающие кровь – печень и почки. Нервная система лишается нейронов, отвечающих за связь клеток между собой, нарушается моральный облик пьющего. Если человек вовремя не останавливается, отказываясь от пагубной привычки, то он теряет свою личность и превращается в асоциальное существо, лишаясь имущества, стыда, здоровья и чести.

Однако все эти ежедневно наблюдаемые факторы и степень поражения общества таким недугом по-прежнему остаются неубедительными для тех, кто считает, что уж ему-то это падение не грозит. Такие мысли – коварная ловушка. Никогда не известно, которая по счету рюмка станет для организма роковой, после которой тот перестанет сопротивляться воздействию яда. Дело в том, что организм устроен таким образом, что сам начинает убеждать мозг в необходимости очередной дозы, если понимает, что получит этим хоть и временное, но облегчение. Попадая в эту ловушку, человек не сможет выбраться из нее сам, так как в этой ситуации он становится заложником своего организма, запрограммированного на самоуничтожение. Чтобы выйти из подобной «бутылки», нужно приложить титанические усилия воли. При учете, что воля атрофируется уже на начальной стадии алкоголизма, сделать это практически невозможно. Хотя известны счастливчики, смогшие пройти этот путь.