Nocif si l'alcool dans les grandes et petites doses

Comme tous les toxiques pour le corps humain de la substance, dans de petites doses, l'alcool est un médicament. Seulement utile à la quantité d'alcool éthylique ne définit pas l'homme lui-même, et son médecin. Il existe de nombreux mythes au sujet de l'innocuité un verre de vin rouge avant le dîner, ou de la vodka avec du poivre en cas de rhume. À la question nocif si l'alcool est pour l'homme, a depuis longtemps répondu à des spécialistes. L'alcool éthylique est un puissant poison, endommager les cellules du cerveau et le foie. Comment rapidement devenir une intoxication dépend de l'état de santé de l'homme et de la quantité d'alcool.

Pourquoi l'alcool est nocif

Lors de l'événement, où les boissons alcoolisées sont présents dans une large gamme, малопьющий la personne choisit toujours le moindre mal. Certes, ce n'est pas clair, qu'il est guidé par un pur éthanol contenue dans chacun d'eux. Donc ce qui est un critère pour l'évaluation du préjudice, qui provoque le corps de l'homme de l'alcool éthylique?

La consommation régulière d'alcool, même dans un petit nombre de viole l'activité fonctionnelle du foie, de l'intestin, de l'estomac. Cela favorise la panne du système nerveux central, provoquant des changements neurologiques. Si les doses de boissons alcoolisées augmentent, se développe dangereuse de l'intoxication chronique. Dans cet état, la personne se dégrade progressivement, perd les professionnels et les compétences, глупеет et à se concentrer sur vous-même.

N'a pas de valeur, si la personne a bu deux fougères de vin ou un verre de vodka, le contenu net de l'alcool éthylique à eux de la même manière. Équivalent et les dommages du foie et de l'encéphale.

Afin de minimiser les effets de l'alcool, l'homme se concentre sur sa composition. Il prend en compte tous les composants, calcule les calories et les nutriments. Ne prévoit pas la seule concentration de 96% d'éthanol. Soin de sa santé, on toujours donner la préférence à sec au vin rouge ou sombre épais à la bière, il ya beaucoup d'ingrédients naturels. C'est опаснейшее erreur, car l'utilisation de composés organiques ne compense mal à l'alcool éthylique. De lever l'immunité peut être d'une autre manière – prendre des vitamines avec des oligo-éléments.

En donnant la préférence à l'un ou l'autre l'esprit de l'alcool, personne pour une raison quelconque décide que l'un d'eux est plus utile de l'autre, et c'est un non-sens. La vodka, les bourgeons sur médicinales souches et les herbes médicinales n'est pas plus utile que le montant net de 40% de la vodka. Mais les trucs les producteurs et le désir des consommateurs d'être floués font l'affaire: les cônes de houblon, de bourgeons de bouleau et de miel de fleurs attirent les acheteurs.

Particulièrement nocif pour l'organisme de l'alcool, qui ajoutés des colorants, des arômes, stabilisants. En plus de l'empoisonnement de l'alcool éthylique, une personne peut développer une réaction allergique se produit une défaillance du pancréas et de l'intestin.

Certains fabricants vont à la ruse et augmentent la teneur en éthanol artificiellement. Le vin est sec, le champagne, le sombre et le clair de la bière sont fabriqués à partir de matières premières naturelles par certaines normes. Pour économiser, les développeurs de processus ajoutent dans les boissons net de l'alcool éthylique. Un tel mélange explosif causé d'énormes dommages aux cellules du foie et du cerveau.

L'action toxique de l'alcool

Certaines personnes croient sincèrement que l'alcool à petites doses, n'apportera pas de dommage appréciable à l'homme et à la facilité переработается foie en peu de temps. L'OMS a recensé en moyenne la quantité d'alcool éthylique, qui fera peu de dommages à l'organisme. Pour les hommes, ce taux est de 40 g d'éthanol par jour, et pour les femmes – 30 g de. Ces valeurs doivent être considérés lors de l'utilisation de l'alcool, sinon même un léger excédent ne restera pas sans conséquences pour la santé.

La consommation régulière de boissons alcoolisées à des doses ne dépassant pas le taux, tout de même conduit à l'apparition de la dépendance. Les toxicologues ont déterminé le temps approximatif de formation de la dépendance – 6 mois de la réception de la première portion de l'alcool.

Le dommage de la consommation des mineurs doses d'alcool augmente en présence de l'homme de ces pathologies:

  • la violation du tractus gastro-intestinal;
  • diminution ou augmentation de la pression artérielle;
  • troubles endocriniens;
  • les troubles neurologiques;
  • les maladies des reins, des voies urinaires, le foie.

Si la personne a au moins une violation de tous les systèmes de la vie, il n'arrive pas pleinement le métabolisme de l'alcool. Les maladies cardio-vasculaires de la maladie chronique, une insuffisance rénale ou une insuffisance hépatique, de la pathologie mentale sont au cœur du противопоказаниям pour la réception de l'éthanol dans n'importe quelle quantité.

Quand une personne est sûr qu'correctement calculé pour vous-même dose, ce qui n'est pas de nuire à son corps, il faut réduire le nombre de réceptions. En plus de la dépendance à l'alcool, la consommation régulière de l'éthanol provoque l'accumulation dans les tissus toxiques composés d'acétaldéhyde. Même un peu de buveur de personnes sont exposées au risque d'intoxication chronique.

Une fois dans le tractus gastro-intestinal, l'alcool est rapidement absorbé par les muqueuses et pénètre dans le sang, puis dans le foie. Le filtre biologique neutralise tous les nuisibles pour les substances de l'organisme, notamment éthyliquel'alcool. Les enzymes du foie entrent avec de l'éthanol en réaction, le produit est acétaldéhyde, capable de causer des dommages à tous les organes internes. Les hépatocytes empêchent d'intoxication, en transformant la connexion dans l'acide acétique.

Outre le quotidien le métabolisme de l'alcool, le foie a beaucoup de travail de la désagrégation des substances formées dans le corps. Par conséquent, cette charge tôt ou tard conduire à une réduction de l'activité biologique d'un filtre pour les composés nocifs resteront dans les cellules et les tissus. Afin de minimiser les dégâts de la consommation de l'éthanol, il est nécessaire de boire de la vodka, de la bière ou du vin avec des pauses.

L'impact négatif de l'alcool sur le corps humain

L'éthanol dans n'importe quelle quantité qui affecte négativement sur le système reproducteur. Avant la planification de la grossesse, les médecins recommandent aux futurs parents de retirer complètement de l'alcool pendant 2-3 mois. L'alcool est capable de modifier les hormones de l'homme:

  1. Chez l'homme peut se produire et l'obésité féminine: les hanches sont arrondies, en augmentation mammaires de la glande de la brosse et de la cheville deviennent de plus en plus fines. Sur le pubis et sous les aisselles cessent de croître les cheveux, apparaît l'acné. Parfois, l'homme n'est pas capable de raliser de l'acte sexuel.
  2. Le corps d'une femme augmente la production d'œstrogènes, les hormones sexuelles féminines. Un tel état contribue à l'échec du cycle menstruel, ce qui conduit à l'échec des tentatives de la conception de bébé, et aussi pour sa gestation et de la naissance.

Les scientifiques ont prouvé que le préjudice de l'éthanol pour le développement à part entière des ovules et des spermatozoïdes. La consommation régulière d'alcool, même à petites doses peut conduire à la naissance d'enfants handicapés mentaux ou de troubles.

Son action toxique de l'éthanol commence à se manifester dès la phase d'ingestion. La membrane muqueuse de l'estomac devient enflammée et se gonfle, et lorsque la concentration de l'alcool il est possible de les piqûres. Même une fois la réception de l'alcool éthylique est souvent la cause эрозивного de la gastrite, de la maladie, nécessitant un long traitement complet.

En pénétrant dans la circulation sanguine, l'éthanol continue de faire des dégâts, cette fois эритроцитам. Rouge du taureau ont unipolaire de la charge qui leur permet de se déplacer librement dans le flux de liquide biologique. L'alcool endommage la coque de globules rouges, ce qui conduit à leur agglomération à l'autre. Formé de grands conglomérats, par la suite, émanent de caillot – un caillot de sang. Il est difficile de se déplace dans la tension le courant, puis complètement obstruer capillaire, empêchant le mouvement libre des globules rouges.

La fonction principale d'hématies – le transfert moléculaire de l'oxygène aux tissus. Les dégâts des globules rouges entraîne une hypoxie du cerveau, puis à la mort de ses cellules. Une personne sous l'influence de l'alcool heureux et insouciants, rapidement et fermement à s'endormir, il développe un familier dans un état d'ébriété. Le sommeil est une réaction défensive de l'organisme contre le mal qui a causé l'éthanol. Encéphale vivement le manque d'oxygène, il est donc tout simplement «s'éteint».

Conseils utiles

Sur la question – dangereux de la vodka pour le corps de l'homme, la plupart des gens donneront une réponse affirmative. Les autres seront discourir sur les bienfaits de l'alcool à petites doses. Les spécialistes sont d'accord avec cette opinion, mais seulement dans le cas de l'utilisation de médicaments amers – валерьяны, agripaume, de pivoine, d'éleuthérocoque, ginseng. Ces médicaments sont utiles dans une petite quantité, qui est mesurée par des dizaines de gouttes.

L'alcool teinture ont beaucoup de contre-indications pour l'application. Après leur consommation ne peut pas s'asseoir derrière le volant, comme contenu dans l'alcool, même à faible dose réduit la vitesse de réaction.

Presque toutes les célébrations ne se passent pas de la liqueur, du champagne, de la bière. L'homme est parfois difficile de résister à la фужером vin rouge, un verre de cognac. Pour minimiser les dégâts de l'alcool, il faut respecter quelques règles simples:

  • ne pas dépasser la dose quotidienne que calculé les médecins;
  • choisir des boissons de qualité, sans colorants et arômes, faible teneur en sucre;
  • l'alcool supérieure à la dose, mais выпиваемый moins, apporte le moins de mal, en comparaison avec les petits, mais souvent utilisé par les portions.

Particulièrement dangereux la propriété de l'éthanol est sa capacité à provoquer une dépendance, ce qui permet de parler de sa toxicomanie de la nature. Beaucoup d'excellents employés et les pères de famille ont un vice caché – après le travail de chaque jour de se détendre avec une bouteille de bière ou un verre de vodka. En dépit de leur apparente il avec бомжеватыми individus qui consomment de l'alcool isopropylique («nezamerzayku»), ils ont un défaut commun – l'alcoolisme chronique, jusqu'à ce que le succès caché. Comment comprendre que commence à se former la dépendance:

  1. Apparu craving à l'alcool.
  2. Perdu le contrôle sur la quantité reçue de l'alcool.
  3. Le réflexe nauséeux est absent.
  4. Vous souhaitez une plus grande quantité d'alcool pour atteindre l'ancienne euphorie.
  5. Le prétexte pour l'utilisation, n'ont pas besoin.

Un alcoolique chronique n'a jamais été reconnu qu'il a un problème. C'est le résultat d'un dysfonctionnement du cerveau, conduisant à la perte de contrôle de soi et l'auto-critique. Dans une telle situation, un soutien importantles parents et les proches de personnes. Si de tendre la main à un homme de ne pas réussir, des spécialistes ici impuissants.